YOHAN PLU ( 1977)

Yohan Plu est né en 1977 à la Roche-sur-Yon en Vendée.

Sculpteur passionné et autodidacte, il est aujourd’hui un artiste contemporain en vogue.

L’artisanat d’art est venu à lui, sans crier gare, alors qu’il n’était qu’un enfant. La création, chez lui, est une histoire de famille, un héritage de « savoir-faire ». Dès son plus jeune âge, il travaille les métaux avec son père, alors zingueur sur les toits en Vendée. Depuis cette époque, l’artiste ne cesse de développer un goût prononcé pour le « fait main » et les activités manuelles en tout genre.

En 2010, Yohan Plu part s’installer en Martinique. (Pendant plusieurs années) il parcourt l’île et se nourrit de sa culture antillaise, qui ne le laisse pas indifférent. De retour en Métropole, il décide de changer radicalement de vie et de se consacrer entièrement à sa passion. Découper, assembler, inventer, souder ; voilà ce qui rythme désormais son quotidien. Véritable passionné, cet autodidacte crée pour s’évader mais aussi pour faire plaisir.

Cliquez sur ce lien pour découvrir les œuvres disponibles de l’Artiste

Formé à la soudure « tous métaux », il se spécialise rapidement dans le travail du cuivre, qu’il affectionne particulièrement pour sa légèreté et sa malléabilité. Fort de son expérience, il développe minutieusement à l’abri des regards, son propre style reconnaissable entre tous. Yohan Plu est un véritable précurseur. Il est actuellement le seul artiste à créer des bustes féminins en rondelles de cuivre. Découpée une à une à la main, il sélectionne, assemble et soude chaque rondelle -de diamètres différents- pour donner naissance à des corps de femme. Cette particularité unique lui permet de mettre sa touche et sa personnalité dans l’univers immense de la sculpture.

Fins, chics, généreux ou encore sensuels, ces bustes sont tous le fruit de son imagination et sont réalisés en quête d’une émotion particulière. L’artiste souhaite rendre hommage à la beauté et à la diversité des corps féminins. Certaines sculptures sont laissées tels quels- brutes- dont la teinte naturelle offre une multitude de nuances et de reflets. D’autres au contraire sont peintes : en rouge, jaune, bleu ou noir. C’est la couleur qui donne spontanément une énergie particulière et du caractère à chaque buste. Aucune sculpture n’a de visage. C’est ainsi qu’il donne un côté universel à ses créations dans lesquelles n’importe quelle femme peut se retrouver. Tout un chacun est donc libre de s’imaginer les traits et les expressions et donc de s’approprier la création. L’artiste travaille plusieurs formats et élabore également des sculptures murales.

Soucieux du détail Yohan Plu crée, toujours à la manière d’un orfèvre, dans une grande harmonie de courbes et de formes. A y regarder de plus près, les corps semblent sculptés dans de la dentelle telles des pièces de haute couture.

La qualité de son travail et son originalité font de Yohan Plu un artiste hors pair.